Psaume dans la ville

S'arrêter, goûter une parole

Sans le Seigneur qui était pour nous,
qu'Israël le redise
sans le Seigneur qui était pour nous
quand des hommes nous assaillirent,
alors ils nous avalaient tout vivants,
dans le feu de leur colère.

Alors le flot passait sur nous,
le torrent nous submergeait ;
alors nous étions submergés
par les flots en furie.

Béni soit le Seigneur
qui n'a pas fait de nous
la proie de leurs dents !

Comme un oiseau, nous avons échappé
au filet du chasseur ;
le filet s'est rompu :
nous avons échappé.

Notre secours est le nom du Seigneur
qui a fait le ciel et la terre.


Frères du 28

Méditation

Frères du 28

La vie est difficile, elle est dure, elle ne fait pas de cadeau. Il nous arrive de nous trouver dans le ventre de la bête plus souvent que nous ne le voudrions.
Il y a la maladie et son cortège de souffrance et d’angoisse. Tant physique que morale, la souffrance est comme un torrent qui submerge, comme un filet dans lequel on est prisonnier sans possibilité de s’échapper. Elle submerge et paralyse la personne concernée comme tous ceux qui lui sont proches.
Il y a aussi toutes les détresses, celles dont la Bible rend si souvent compte et qui se retrouvent à toutes les époques. Le combat d’un peuple réduit en esclavage contre son oppresseur, c’est avec Moïse contre Pharaon, avec David affrontant Goliath, mais aussi avec le faible contre le fort.

Et, c’est surtout avec le Juste persécuté, dont Jésus sera la figure accomplie. Autant de situations où les hommes sont prêts « à [nous] avaler tout vivants dans le feu de leur colère. » (*).
Face au déchainement de telles forces du mal, dont on a le sentiment que l’auteur du psaume les a connues de près, l’issue est au verset 8 : « Notre secours est dans le nom du Seigneur qui a fait le ciel et la terre ». En effet, notre Dieu, Créateur du monde, « n’a pas fait la mort » (**). Cette affirmation, nous avons à nous « retourner », à nous « convertir » pour la faire nôtre.
C’est ainsi que notre Dieu nous fera « échapper au filet du chasseur ; et le filet s’est rompu » (***). Alors nous pourrons retrouver la grâce, la légèreté de l’oiseau qui reprend son envol.



* verset 3
** Livre de la Sagesse, chapitre 1, verset 13
*** verset 8